/ Workshop

Design Sprint pour l'éducation

Expérience de 2 jours en école de commerce & marketing. Objectif, faire goûter à 12 élèves les joies du Design Thinking & du Design Sprint.

Nous partions d'une base vierge, c'est à dire qu'ils avaient une notion très floue du concept. De plus, pour un travail de groupe, il faut un sujet, une problématique que je leur ai demandé de trouver durant la semaine qui précédait nos 2 jours de "collaboration".

Seulement 2 des élèves pratiquaient déjà du DT dans leurs agences (ils sont en alternance). Beaucoup faisaient remonter les problèmes classiques de retour en arrière sans fin sur les projets, trop de mails, des délais qui explosent, ou des phases de recherche en DT très intéressantes, mais qui pouvaient mener à une sortie de produit 1 an et demi plus tard, vous imaginer du coup le décalage, surtout lorsqu'on parle du secteur de l'innovation technologique...

Leurs sujets devaient rentrer dans le thème de "Design Ethique". C'est dire que je n'ai pas facilité la tâche, mais autant prendre des risques et tester sur des problématiques qui les touchent tous les jours ! Nous avons commencé par une phase de présentation sujets orale, avec validation de groupe. Tout le monde est convenu d'avancer sur le sujet de la considération des déchets et recyclage, ainsi que la considération des Dons. 2 groupes de 6 personnes, tous bien fatigués de leur semaine en agence, à qui je demande de mettre les téléphones en mode avion, ce n'était pas partie gagnée !

Nous avons pu mettre en place la phase COMPRENDRE, dans le but de sortir un WHY viable pour les deux sujets. Après des ateliers solo & groupe, quelques how might we bien triés, nous arrivons à ces visions :

  • Intégrer le don dans les habitudes du quotidien
  • Donner de la valeur aux déchets triés

Le "Pourquoi" de ces deux jours étant définis, il était temps de passer au "Comment" et au "Quoi". Mind-mapping, sketching, alternance travail de groupe et solo pour favoriser tout le monde, toujours en rebond avec des phases de votes... Nous arrivons à quelque chose de bien construit.

Mettre en place une boîte sécurisée de récupération de monnaie directement à côté des bacs de rendu de monnaie, type machines à café, restaurants, etc... Intégrer le don à la place de l'habitude de récupérer sa monnaie.

Voilà un MVP intéressant. Le Tips humanitaire :)

Mettre en place un service d'accompagnement aux particuliers pour le tri de ses déchets, et rémunérer ce "travail de tri" par des points cadeaux permettant d'acheter des objets partenaires, principalement du matériel venant lui-même du recyclage.

Fournir un service gratuit de 3 sacs de tris, et la récupération à dates et heures précises de ces sacs qui sont descendus, après analyse et remise des points cadeaux, dans les différents bacs de tri en bas de l'immeuble. Se placer comme intermédiaire entre la personne et le tri municipal. Rémunérer "l'effort" de trier.


C'est maintenant dans le "Comment" ou intervient la question du business model. Comment financer ces actions ? Volontairement, je sors de l'équation les financements publics et privés. L'idée est de sortir une solution pour rester indépendant et tout de même en vivre. C'est là ou pour ce genre de projet, cela devient très difficile ! Cependant suite à des phases de réflexions de groupe et mapping de valeurs, les élèves en arrivent à des propositions pertinentes !

  • Sortir d'une symétrie entre business model et product model. Réaliser des évènements mettant en avant les associations, avec des conférences et du sponsoring privé, associant leur image à un mouvement éthique et responsable. Se servir de l'argent gagné avec ces actions pour financer la fabrication des boîtes, et payer la gestion et les personnes qui s'en occupe.
  • Faire payer les créateurs présents sur le site de vente "en argent de tri", mettant en avant une forte visibilité car tout citoyen disposera de cet "argent spécial" et ira sur ce site marchant "spécial".

Nous tombons tous d'accord sur le fait que ces business models sont encore un peu trop "légers". Cependant, vous avez ici tout le travail de réflexion et conception produit par deux groupes de 6 personnes, pendant 2 jours de 6 heures ! Ils étaient en apprentissage, souvent pour leur première fois dans les rôles de "facilitateurs de groupe" ou autres "synthèses continues" à base de post-it à structurer et organiser !

C'est un bel encouragement sur le potentiel de ce travailler ensemble, encore une fois. Merci à eux pour cette expérience !